Reculer avec une remorque

Vous avez des sueurs froides à l’idée de conduire une remorque ? Vous craignez de vous retrouver coincé dans un espace étroit et forcé de reculer ? Du calme, cela ne doit pas être un cauchemar. Alors, voici quelques conseils. La règle de base est : Soyez patient. Reculez lentement jusqu’à ce que la remorque « suive ». Petits mouvements du volant. 

Pratiquer et apprendre

Commencez par vous familiariser avec la remorque. N’attendez pas une situation réelle : cherchez plutôt une vaste surface plane où vous serez tranquille pour vous exercer – sans public ! – jusqu'à ce que vous soyez capable de « sentir » où vous allez. Essayez de ne pas trop réfléchir mais simplement d’agir.

Étape par étape :

En situation réelle, planifiez votre conduite de sorte que la remorque soit dans la bonne direction AVANT de vous mettre en marche arrière.

  1. Commencez par avancer avec précaution afin que l’ensemble routier soit droit, aligné. À ce stade, la moitié du travail est fait.

  2. Gardez en tête que le volant EST la remorque : le haut du volant est l’extrémité avant, le bas du volant est l’extrémité arrière.

  3. Saisissez le bord inférieur du volant (= l’arrière de la remorque) et commencez à effectuer une marche arrière en maintenant une trajectoire rectiligne.

  4. Roulez peu à la fois. Si vous voulez que la remorque aille vers la gauche, dirigez la main vers la gauche. Petits mouvements du volant. Si vous voulez qu’elle tourne à droite, dirigez la main vers la droite.

  5. Attendez que la remorque suive (plus la remorque est longue, plus cela se fait avec un temps de retard). Surveillez dans les rétroviseurs extérieurs.

  6. Redressez en revenant dans la direction opposée. Petites corrections.

Retenez bien : Main vers la droite > remorque vers la droite. Main vers la gauche > remorque vers la gauche. 

Ne pas oublier :

Si vous vous retournez et regardez vers l’arrière en tournant le volant, assurez-vous quand même de garder un œil sur l’aile avant du véhicule tracteur. Vous n’avez pas envie de bousculer accidentellement un coûteux 4x4 en reculant.

Plus la remorque est longue, plus il faut de temps pour qu’elle « suive ». Avec une remorque courte, les mouvements du volant se transmettent rapidement vers l’arrière.

L’erreur la plus courante est de stresser, ce qui se traduit négativement dans le volant. Dans le pire des cas, la remorque se replie comme un couteau pliant. Pourtant, il suffit d’avancer, de redresser l’ensemble routier et de recommencer à zéro.

Demandez de l’aide si nécessaire.

N’hésitez pas à demander à quelques assistants de contrôler l’avant de la voiture et l’arrière de la remorque. Il est beaucoup moins gênant de demander de l’aide que d’emboutir une autre voiture. Assurez-vous que votre assistant reste visible tout le temps et fasse des signes ou gestes clairs. 

Ajuster manuellement.

Si l’ensemble routier est long et que l’ouverture dans laquelle vous devez entrer est étroite : faites les derniers réglages manuellement. Si vous ne vous sentez pas à l’aise, laissez quelqu'un qui sait comment faire monter et vous donner un coup de main.

Bonne chance ! Et n’oubliez pas : c’est en forgeant que l’on devient forgeron. 

Articles Liés

Chargez votre remorque correctement.

Voici quelques conseils pratiques sur la meilleure façon de positionner et d'arrimer votre chargement. Pour éviter que votre chargement ne se déplace ou ne tombe et n'altère le comportement de votre véhicule.

Lire la suite

Liste de contrôle avant le départ

Faites un tour autour de la remorque et assurez-vous que tout est en ordre: tête d'attelage verrouillée, prise connectée, chaîne ou câble de sécurité intallé, pression des pneus et fonctionnement des feux, y compris les clignotants. Vérifiez également que la chargement est correctement arrimé et, si nécessaire, couvert. Arriver à destination ne doit pas être une aventure.

Lire la suite